Connu par les amateurs de cuisine exotique, le curcuma longa (ou tumeric) entre dans les mélanges d'épices comme le curry, le colombo, le ras-el-hamout...sa saveur musquée relève les plats et ses propriétés colorantes donnent de la couleur à de nombreux aliments : c'est à lui que la moutarde doit sa couleur jaune vif.

Originaire du sud de l'Asie, le curcuma comme son cousin botanique le gingembre, est connu en médecine ayurvédique et chinoise pour les bienfaits de sa racine sur l'ensemble des organes de la digestion, estomac, foie, intestins et sur les inflammations.

Son actif principal, la curcumine, est un anti-oxydant puissant. Il aide à lutter contre les radicaux libres qui fragilisent l'organisme et le font vieillir plus vite.

Ses effets protecteurs sur les personnes d'âge moyen en bonne santé viennent aussi d'être démontrés dans une nouvelle étude.
Curcuma
Cette étude  a notamment mis en évidence, une diminution des triglycérides, une diminution de marqueurs sanguins liés au déclin des capacités intellectuelles, une diminution des signaux associés à un foie surmené ou aux problèmes cardio-vasculaires, ainsi qu'une augmentation d'un facteur associé à une meilleure dilatation des vaisseaux sanguins.

A savoir : Son assimilation par le corps est décuplée lorsque le curcuma est associe à la pipérine, extraite du poivre.