champs"Mon enfant, nous devons tous deux apprendre à cheminer côte à côte. Mon rôle est de désigner les choses à ta propre appréciation et non de faire valoir mes goûts ou mes croyances personnels. En dépit de mes propres doutes et de mes maladresses, c'est avec amour que je suis ton guide.
Alors, mon pouvoir s'amenuisant en même temps que s'éveille ta conscience, je te souhaite, mon enfant d'être au lieu de paraître."
Pierre Rabhi