verveinoff

 La verveine officinale est aussi appelée "Guérit-tout" ou "Herbe à tous les maux", ce  qui veut tout dire.

Les romains l'appelait "herbe à Vénus", elle passait pour ranimer les amours mortes et, d'après Nostradamus, il suffisait de se frotter les mains avec la verveine et de serrer la main de la personne qu'on désirait se faire aimer pour que le miracle arrive.

La verveine officinale est moins demandée et moins connue que la verveine odorante mais elle est pourtant plus active.
Elle contient davantage de verbénaline qui agit sur le foie, qui est tonique, digestive, antinévralgique et fébrifuge.

A utiliser en décoction (50g de plantes pour 1l d'eau), à raison de 4 tasses par jour, en cas de jaunisse, digestions difficiles, gaz intestinaux, faiblesse générale, affections fébriles, règles douloureuses accompagnées de migraines.

Cette même décoction, en usage externe, permet de cicatriser les plaies, de soulager les foulures, ecchymoses, névralgies faciales.

En gargarisme contre les maux de gorge, la mauvaise haleine, l'inflammation des gencives.

Elle calme les migraines par des compresses sur les tempes et le front.

En sachet de 200g, pour 2l d'eau, faire bouillir une à deux minutes. Ajouter l'eau du bain, c'est un antifatigue.

Les cataplasmes de feuilles bouillies dans l'eau s'appliquent sur la cellulite.

Source: "Secrets d'une herboriste" Marie-Antoinette MULOT